L'actualité immobilière de l'agence Le Service Immobilier
30 août

Votre agence immobilière de Toulouse Roseraie vous rappelle de prendre en compte les impôts locaux !

M

Finalement, Emmanuel Macron a statué : le gouvernement mettra bien en place dès 2018 les réformes de l’ISF et de la taxe d’habitation promises durant la campagne électorale. Il s’agit là d’une bonne nouvelle, car les impôts locaux pèsent sur le budget des familles. Or, généralement, ils sont rarement pris en compte dans le cadre d’un achat immobilier et pourtant… Meilleurtaux.com a réalisé une étude qui vise à mesurer l’impact de la fiscalité locale dans le financement d’un bien immobilier type (70m²) à la fois en euros réels mensuels, en nombre de mensualités supplémentaires sur une année de remboursement et en équivalent de taux d’intérêt. Votre agence immobilière de Toulouse Roseraie vous annonce que le résultat est sans appel !

Si vous comptez acheter un appartement, sachez qu’en moyenne, pour les 10 grandes métropoles françaises, la fiscalité locale représente 173 € par mois à acquitter pour un acquéreur d’un appartement de 70 m². Un chiffre en hausse de 8% depuis 2015. L’année dernière, ils devaient verser 167 € et 160 € il y a deux ans. Éloquent, non ? Surtout, avant d’acheter, faites le point sur les taxes, car ne pas le faire peut s’avérer coûteux. La charge à payer est très différente selon les communes où l’on souhaite habiter. Les plus mauvaises élèves sont Montpellier, Bordeaux, Marseille, Toulouse et Nantes, avec plus de 200 € par mois pour les deux premières, 199 € pour Marseille et en moyenne 190 € pour Nantes et Toulouse.

Impôts locaux : 2 mensualités de crédit en plus par an en moyenne
Pour appréhender le poids de la fiscalité locale dans un financement immobilier, le courtier a également calculé le nombre de mensualités à régler en plus sur une année. Le constat est accablant : plus de 2 mois et demi supplémentaires pour Montpellier et Marseille, plus de 2 mois pour Toulouse et Nantes, près de 2 mois pour Bordeaux, Strasbourg et Lille, plus d’1 mois pour Nice et Lyon et moins d’1/2 mois pour Paris.

C.V. / Bazikpress © Roman King

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée