L'actualité immobilière de l'agence Le Service Immobilier
9 avr

Du nouveau sur vos plus-values en 2018

Plus-Values immobilières en 2018

« Pour la nouvelle année, hausse de la taxation sur les plus-values immobilières »

Kézako ? L’équipe du Service Immobilier vous explique tout et en détail.

Partons du point de départ : vous êtes propriétaire d’un bien immobilier en France et vous songez à le vendre bientôt ? Premier réflexe, un simple mail ou appel à l’agence Le Service Immobilier (05.34.25.55.35) pour faire estimer gratuitement votre bien.

Il vous faudra aussi calculer le prix d’acquisition de ce bien, qui correspond au prix d’achat + les frais d’acquisition + les dépenses de travaux.

Passons à la vente : on l’espère pour vous, vous vendrez ce bien plus cher que vous ne l’avez acheté !  Alors, si le Prix de Vente est supérieur au Prix d’Acquisition, vous venez de réaliser une plus-value immobilière.

(n.b : en cas d’acquisition du bien par succession ou donation, le prix d’acquisition sera simplement égal à la valeur des droits de succession ou donation ! Donc une grande chance de réaliser une plus-value).

Et alors ?

Depuis le 1er janvier 2018, ce gain sera désormais taxé au taux de 19% + 17,2% de prélèvements sociaux (au lieu de 15,5% en 2017). On dit merci à la fameuse réforme Macron sur la CSG…

On arrive ainsi à une taxation globale de 36,2% !!.

Petit exemple chiffré : je cède en 2018 ma maison de campagne 200 000€, que j’avais acheté en 2014 160 000€. Ma plus-value est de 40 000€.

Sur ce « gain immobilier » je devrais reverser à l’Etat 36,2%, soit près de 15000€.

Cependant, nous avons quelques bonnes nouvelles :

★ Premièrement, sachez que toute plus-value réalisée sur la vente de votre résidence principale sera exonérée, quelque soit le prix de vente ! La seule condition étant que ce bien soit effectivement votre résidence habituelle le jour de la vente.

★ L’autre bonne nouvelle réside dans l’abattement en fonction de la durée de détention: 6% par an à partir de la 6ème année, puis 4% à la 22ème année pour arriver à une Exonération Totale après 22 ans de détention. (restera tout de même les prélèvements sociaux avec un abattement de 9 % par année de détention au de la  22 eme année  – L’exonération totale sur les prélèvements sociaux ne sera effective qu’après 30 ans de détention).

 

Notre tableau récapitulatif vous explique tout en détails :

Durée de détention Pour l’impôt sur le Revenu Pour les prélèvement sociaux
Moins de 6 ans 0% 0%
De la 6ème à la 21ème année 6% 1,65%
A la 22ème année révolue 4% 1,60%
Au-delà de la 22 ème année Exonération 9%
Au-delà de la 30ème année Exonération Exonération

Enfin, attention aux « gourmands » : Il existe, et ce depuis 2013, une taxation supplémentaire qui concerne uniquement les plus-values supérieures à 50 000€. Le taux sera de 2% à 6% de la plus-value imposable calculée après l’abattement pour durée de détention.

Et les Propriétaires de terrains ?

Ils seront eux aussi taxés de la même façon (taux forfaitaire de 19% + 17,2% de prélèvements sociaux) sur leurs plus-values réalisées en 2018.

Sauf qu’un abattement exceptionnel de 70% existe depuis le 1er janvier 2018, en ce qui concerne les cessions de terrains situés dans une zone « tendue » en matière de logement. Les conditions pour bénéficier de cet abattement :

- une promesse de vente entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2020

- le cessionnaire (l’acheteur du terrain) s’engage à construire un bâtiment d’habitation collectif

 

Dernière chose : n’oubliez pas que l’équipe du Service Immobilier se tiendra à vos cotés dans vos démarches ou pour toute question relative à vos transactions immobilières.

 

www.leserviceimmo.com

Tags : , , , ,
Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée