L'actualité immobilière de l'agence Le Service Immobilier
8 nov

Quand investir dans l’immobilier ?

investir immobilier

Y a-t-il un âge pour investir dans l’immobilier ? Acheter ? oui ! Mais quand ?

La demande croissante de nouveaux logements incite de nombreux français à se lancer dans l’aventure de l’investissement locatif. C’est le cas des jeunes, qui parfois se demandent si leur âge serait un atout ou bien un frein.

Le Service Immobilier vous donne le bon dosage pour savoir comment investir âge par âge.

A 25-30 ans :

A cet âge on ne pense pas forcément à investir dans l’immobilier, mais plutôt à voyager ou chercher un emploi stable, il faut savoir néanmoins que cela peut être intéressant…

En effet, il est plus facile d’obtenir un prêt immobilier à 25 ans qu’à 50 ans : devenir propriétaire lors de son « quart de siècle » permet de bénéficier de beaucoup d’avantages tels qu’un meilleur taux d’intérêts, un faible taux d’assurance emprunteur ou encore le fait de pouvoir solder l’emprunt à un jeune âge !

Rappelons tout de même que l’âge légal pour souscrire à un prêt immobilier est de 18 ans, mais cela n’exclut pas la possibilité de commencer à y réfléchir dès sa majorité et de se lancer dès 25 ans, une fois une situation professionnelle stable acquise.

Sans parler des prêts à taux zéro (PTZ) ou encore des Aides au logements pour les propriétaires emprunteurs qui ne feront qu’ amoindrir vos mensualités !

Ainsi dès l’entrée dans la vie active il est nécessaire de se pencher sur le sujet et de franchir le pas.

A 40 ans :

C’est l’âge où l’on renforce son patrimoine immobilier grâce à un emploi définitivement stable et une petite épargne qui permet d’accroitre ses investissements.

Il est aussi possible de renégocier son prêt ou de procéder à un rachat, ce qui permet diminuer légèrement ses mensualités.

A 50 ans :

C’est le moment de défiscaliser !

Les revenus et les biens immobiliers s’accumulent, de ce fait le montant des impôts grimpent. Afin d’atténuer cet accroissement de fiscalité immobilière il vous faudra trouver une solution : la loi Pinel, l’achat de SCPI ou encore la location meublée.

Pour information la location meublée vous permet de déduire de nombreux frais (tels que : intérêts d’emprunt, taxe foncière, charges de copropriété, travaux…) de vos revenus locatifs !

C’est pareil pour les non meublé, c’est juste une imposition différente aux BIC qui apparaît comme l’une des seule avantageuse fiscalement… QUI SEMBLE FISCALEMENT  LA PLUS AVANTAGEUSE 

A 60 ans :

Pour éviter les « violents » droits de succession, il faut penser à alléger son patrimoine et du coup liquider ses biens, sans toutefois les brader !

Une solution intéressante est d’utiliser le mécanisme de l’assurance-vie qui apparaît comme l’une des seule avantageuse fiscalement…

 

Le Service Immobilier, spécialiste de l’immobilier toulousain, est à votre écoute pour vos questions. Quel que soit votre âge, nous trouverons les solutions les plus adaptées à votre situation.

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée